Depuis 2017, L’égalité à la page forme des juristes et des travailleurs sociaux de tous horizons (assistante..s social.e.s, infirmièr.e.s scolaires, psychologues) sur la question des cyberviolences sur les réseaux sociaux.

Le développement internet et des nouvelles technologies ont permis de prolonger dans le monde virtuel des actes de violence psychologique qui existaient auparavant. Un phénomène relativement récent et mal connu qui échappe plus facilement au contrôle des adultes qui ne sont pas toujours éduqués aux pratiques numériques. 

De plus en plus de travailleur sociaux et professionnel.le.s de la prévention en contact avec des jeunes et leurs parents font face à ses problématiques.

20 % des filles rapportent avoir été insultées en ligne

Et pour cause, selon l’Unicef, 12,5 % des enfants français ont déjà été victimes d’actes de cyber-violence ou de cyber-harcèlement… Selon le Centre Hubertine Auclert 20 % des filles (13 % pour les garçons) rapportent avoir été insultées en ligne sur leur apparence physique (poids, taille ou de toute autre particularité physique) ; 17 % des filles (et 11 % des garçons) déclarent avoir été confrontées à des cyberviolences à caractère sexuel par le biais de photos, vidéos ou textos envoyés sous la contrainte et/ou diffusés sans l’accord et/ou reçus sans en avoir envie. Cela concerne ainsi près de 3 filles et 2 garçons dans chaque classe.

Face à cette problématique endémique, L’égalité à la page a construit un module de formation sur deux jours où nous donnons les outils aux professionnel.le.s pour comprendre et agir.

Sensibiliser les jeunes aux bonnes pratiques en ligne et former leurs parents afin qu’ils puissent accompagner les enfants dans les activités numériques sont deux moyens de lutter efficacement et durablement contre les violences 2.0.

Les objectifs de cette formation :

  • Connaître les caractéristiques et les conséquences des cyberviolences ;
  • Repérer et identifier les conséquences des violences 2.0 sur les victimes ;  
  • Distinguer les différents réseaux sociaux et connaître les bons gestes à pour protéger son profil avoir en ligne ;
  • Identifier les acteurs de la lutte contre les cyberviolences vers qui orienter les victimes ;
  • Avoir connaissance du cadre juridique qui encadre les violences 2.0 ;
  • S’approprier les concepts et outils afin de pouvoir sensibiliser jeunes et adultes au phénomène de la cyberviolence.

 

Vous êtes intéréssé par cette formation ? Contactez nous !